• Teresa Sanchez

     

     

    teresa sanchez

    Teresa Sanchez

    grimm
    Je m'appelle Prénom P² Nom mais vous pouvez m'appeler surnom. Je suis né(e) le date de naissance à ville + pays, et j'ai âge. Je suis célibataire/en couple/... et pour éviter toute méprise, je suis orientation sexuelle. Dans la vie je suis métier, mais en réalité je suis un kerhseite/kerhseite schlich-kennen/wesen (espèce)/grimm.
     
    CARACTÈRE 
    — Que pensez vous de la beauté ? De l'intelligence ? De la richesse ? De la sagesse ? Teresa, elle, se fait une idée bien précise de ces choses là. Elle aime poser des questions, s'imaginer les réponses et ne supporte pas la solitude. Elle n'apprécie pas forcément être au centre de l'attention ou parler tout le temps, elle aime juste être entourée. Elle peut se montrer très ingrate envers les autres et a du mal à dire "pardon". Ça aussi c'est une chose bien subjective aux yeux de Teresa, la notion du pardon. Elle n'aime pas se forcer à faire les choses, si une activité ne lui convient pas, tant-pis.
     
    AVATAR —
     Gracie Van Gastel

    l'histoire de quelqu'un de subjective

    « Pourquoi craint-on la mort si l'on croit au paradis ? »
    Elle née le jour de l'été dans une petite ville du sud de l'Espagne à côté de la mer. Etant enfant, elle avait du mal à dormir la nuit, ayant une peur bleue du noir, toutes les créatures présentes dans les contes que ses parents lui racontaient revenant sans-cesse dans son sommeil. C'est a ce moment là que la jeune fille à commencé à poser des questions, d'abord à elle même, juste pour imaginer les réponses, puis à ses proches et enfin à de parfaits inconnus en quête de solutions à ses énigmes. Elle a grandi sous le soleil Espagnol alors à son arrivée à Strasbourg il y'a 5 ans pour le travail de son père, ça lui a fait un choc. C'était une nouvelle ville, de nouvelles personnes, de nouveaux questionnements. Les gens ici sont différents. Comme si ça ne suffisait pas, le jour de son dix-huitième anniversaire, son père lui apprend au détour d'une conversation qu'elle est une Grimm. Elle s'est un peu renseignée sur le sujet mais, effrayée, n'a pas cherché à avoir des réponses à ses interrogations. Désormais ses parents retraités sont rentrés en Espagne, laissant Teresa seule avec ses doutes et son appart' miteux du centre ville.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :