•  

     

    INFORMATIONS;
     
     
    NOM — Willington
    PRÉNOM — Pandore
    ÂGE — 25 ans
    NATIONALITÉ — Américaine
    ÉTUDES/MÉTIER — Romancière
     
     
               _______________
     

     
     
    STATUT CIVIL — Célibataire
    ORIENTATION SEXUELLE — Hétérosexuelle
     
     
                 _______________
     

     
     
    AVATAR — Mélanie Martinez
    EN RÉALITÉ JE SUIS ;
    une spinnotode

    CATACTÈRE;
     
    JE SUIS TRISTE  En fait, si je commence à décrire ma personnalité je vais passer pour une suicidaire mais bon, rien ne sert de se voiler la face. Je crois que j'ai toujours été la fille qui ne souriait jamais sur les photos, celle qui gâchait l'ambiance et brisait les rêves des autres à grands coups de hache sous prétexte que sa vie était nulle. Ma mère répétait souvent que j'étais trop terre à terre, ennuyeuse à mourir. Elle avait sûrement raison. Y'en a à qui la célébrité anonyme plait, je fais partie de ces gens. Je n'attends plus rien de l'avenir vu que le mien est déjà embourbé dans un nuage épais et gris, moche quoi. Je suis déçue de tout à force de me dire que ça ira mieux le lendemain. La seule personne à qui je me confie s'appelle "Bière", c'est un peu ma meilleure amie vous voyez. Des fois, quand je suis au bord de la dépression je fais un tour sur le site VDM et je pourrais carrément lancer des poursuites pour plagiat de mon existence si je le voulais. Comme vous l'aurez compris avec mes sympathiques phrases que le sarcasme fait partie intégrante de mon vocabulaire à tel point qu'on se demanderait si les choses que je dis ne sont pas toutes du sarcasme. Je dois faire pitié à lire franchement et c'est ça le pire.
    HISTOIRE;
     
     
    « Quand t'es au fond du trou, ne baisse surtout pas la tête, la fin est encore pire. » — Quand je repense à mon existence, je me dis qu'elle aurait pu être belle. Ouais, si j'avais été quelqu'un d'autre. Je suis née dans une petite ville paumée de Floride, on se serait carrément cru dans Crocodile Dundee, juré. Mes parents avaient tous les deux une fâcheuse tendance à ne pas supporter l'autorité d'un patron frustré et se faisaient donc souvent virer. Ils répondaient aux besoins de mon frère Caleb et moi comme ils pouvaient, c'était admirable. Surtout qu'ils auraient pu nous abandonner sur le bord d'une autoroute au final, mais non. A l'école je n'étais pas bonne pour me faire des amis, alors avec Caleb on restait ensemble à chaque récréation ou temps libre. On rejetait tellement les autres par peur de nous-même nous faire rejeter qu'ils ont commencé une sorte de harcèlement. Oh, ça ne semblait pas méchant à première vue mais ça a fini chez le directeur, puis par une scolarité à domicile. Bref, je n'ai jamais sociabilisé avec qui que soit d'autre que ma famille. Une fois la période longue - terriblement longue - de l'adolescence passée je me suis retrouvée littéralement placée de force dans le monde pourri du travail. Remplir des boîtes de conserve avec du maïs à la couleur douteuse dans une usine en France n'était clairement pas dans ma vocation première. C'est à ce moment déjà bien nul qu'une chose encore plus nulle est arrivée. Ouais, mère nature n'avait pas oublié, contrairement à moi, que j'étais une Spinnotode. J'ai donc tué 3 hommes dans un délai de trois jour. Puis je suis tombée en dépression, me suis fais virée et j'ai commencé à écrire une histoire sur internet pour noyer ma peine. Elle a eu un succès tellement grand qu'une maison d'édition m'a contactée. Et c'est ainsi que mon métier de Romancière sous l’anonymat commença.

     

    RELATIONS;

     
    PRÉNOM & NOM —
    écrire ici ce que tu penses de lui

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique